Accueil > Documents > Olivier Brette - Veblen 150 Prize : Un réexamen de l’économie « évolutionniste » de Thorstein Veblen. Thèse de doctorat, 2004.
Olivier Brette - Veblen 150 Prize : Un réexamen de l’économie « évolutionniste » de Thorstein Veblen. Thèse de doctorat, 2004. Imprimer

 

Thorstein B. Veblen (1857-1929) est la principale figure de référence de l’institutionnalisme, un courant de pensée économique qui se constitue aux États-Unis durant l’entre-deux-guerres. Veblen construit une théorie générale de la connaissance, dont il tire un projet scientifique visant à l’élaboration d’une économie « évolutionniste ».

Tirant parti d’une théorie des comportements humains fondée sur les concepts d’instinct et d’habitude, il développe une analyse du changement institutionnel que nous interprétons en termes d’« effets émergents ». Si la plupart des institutionnalistes contemporains se revendiquent de son héritage intellectuel, nombre d’entre eux ont de facto abandonné son projet scientifique, au profit d’une économie normative du progrès socio-économique inspirée de la pensée de Clarence E. Ayres. Dans ces conditions, une réhabilitation de l’économie « évolutionniste » veblenienne apparaît comme un enjeu important pour l’avenir de l’institutionnalisme.

Consulter la thèse.

 

L'Association des amis de Thorstein Veblen ©